Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

Caravane publicitaire, le sourire du Tour de France

Jean-Claude Duce

    La caravane publicitaire du Tour de France est une vieille dame frivole. A 87 ans, elle aime toujours autant les couleurs chatoyantes, la musique tapageuse et danser tout l'été avec ses soupirants d'un jour. Pourtant, lorsqu'en 1930 Henri Desgrange, manitou de la Grande Boucle, lui donne le jour, sa naissance ne relève que d'un impératif économique. Le patron de L'Auto et du Tour doit trouver de l'argent fissa pour financer le passage de son épreuve des équipes de marques, devenues trop influentes à son goût, aux équipes nationales. Au revoir donc, les Alcyon, Automoto, et autres Peugeot, bonjour aux maillots frappés du drapeau des nations de l'internationale cycliste. Mais en fin gestionnaire, le père Desgrange, qui se doit désormais d'assumer tous les frais liés à l'accueil et l'hébergement des coureurs, sait qu'il va falloir trouver un moyen de la financer sa grande révolution des pelotons.

Caravane d'hier… véhicules réalisés par la carrosserie Pourtout (92500) dans les années 1960
Caravane d'hier… véhicules réalisés par la carrosserie Pourtout (92500) dans les années 1960
Caravane d'hier… véhicules réalisés par la carrosserie Pourtout (92500) dans les années 1960
Caravane d'hier… véhicules réalisés par la carrosserie Pourtout (92500) dans les années 1960
Caravane d'hier… véhicules réalisés par la carrosserie Pourtout (92500) dans les années 1960

Caravane d'hier… véhicules réalisés par la carrosserie Pourtout (92500) dans les années 1960

    Il n'aura pas à se torturer les méninges bien longtemps. Primo, il décide de mettre à contribution les villes étapes, pour la publicité et l'activité générées par le passage de la plus populaire des épreuves sportives. Je vous amène la fête au village, vous faites tomber l'oseille. Réglo, mesure suivante… Deuxio, il entérine le passage avant le peloton d'une caravane publicitaire pour faire rentrer du cash et chauffer l'ambiance. Bon HD n'a rien inventé : depuis la fin des années 1920, des marques comme les chocolats Menier ou le cirage Lion Noir distribuaient déjà sur le parcours échantillons et babioles avec leurs véhicules décorés. Ah, la voiture Lion Noir, avec son roi des animaux géant perché sur le toit ! Il a fait tourner le lait de plus d'une vache dans la paisible campagne de l'entre-deux-guerres ! Va donc pour la caravane publicitaire : moyennant une redevance, les véhicules qui la composent gagnent désormais le droit de précéder les coureurs pour régaler les spectateurs.

Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017
Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017
Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017
Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017
Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017
Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017
Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017
Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017
Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017
Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017

Caravane d'aujourd'hui… quelques dignes représentants de la caravane 2017

    En 1930, cette première caravane "officielle" compte six véhicules. Aujourd'hui, ils sont 170 à rivaliser d'inventivité pour divertir le public familial qui les attend tout autant que le peloton. Et quand déboulent les poulettes pédalantes de Le Gaulois, les  2 CV vichy de Cochonou ou le lion géant du Crédit Lyonnais crinière au vent , la fièvre est la même partout, du plus petit village aux faubourgs des grandes villes. La caravane publicitaire, c'est l'été qui passe sourire aux lèvres sur le pas de toutes les portes, c'est un père Noël en marcel et maillot de bain qui se paie en loucedé un bain de foule estival, c'est une Marianne à la socquette légère qui vient en juillet rappeler à la France qu'elle est belle, conviviale et sait s'amuser d'un rien en dépit de tout. Une invitation à la fête en somme, qui contribue chaque année à faire du Tour de France bien plus qu'un grand événement sportif.

Mir25 31/08/2017 13:22

Bonjour,
Je souhaiterais savoir quelles sont vos sources concernant cette phrase " En 1930, cette première caravane "officielle" compte six véhicules." et quels sont ces six véhicules.
Merci d'avance.
Mir25

Facebook Twitter RSS Contact