Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

Classé X

Philostrate #Société et médias
Pub-Ram.jpg
    L'Italie ne fait jamais dans la demi-mesure. Tout y est grandiose ou grotesque, la classe la plus folle y côtoie la vulgarité la plus consternante. L'actualité sportive n'échappe pas à cette règle. Une chaîne pornographique italienne vient ainsi de célébrer l'union improbable des  parties de balle au pied et de jambes en l'air. En achetant les droits du match de coupe de l'UEFA opposant la Fiorentina aux Néerlandais de Groningue, Conto TV s'est offert un joli coup de pub en même temps qu'elle ouvrait d'intéressantes perspectives sur la convergence de tous les jeux du corps.

    Après tout, le vocabulaire sportif, dont le dictionnaire évolue au gré des commentateurs, n'a pas attendu cette petite révolution cathodique transalpine pour faire dans le hard. Les "pénétrations dans l'axe" des rugbymen sont légendaires et n'incitent guère à faire choir sa savonnette dans la vapeur des douches d'après match. Au football, les attaquants viennent volontiers "s'empaler" sur les défenseurs, ce qui dénote tout de même de drôles de moeurs, puisque stoppeur et libéro devraient en toute logique voir arriver de face les buteurs plutôt que de leur présenter leurs postérieurs…

    Ce glissement progressif du plaisir sportif vers les alcôves et les backrooms devrait d'ailleurs en France conduire dans un futur proche Pink TV, la chaîne gay du PAF, à diffuser des matches du Stade Français. Nos rugbymen parisiens, avec leurs maillots roses et leur calendrier dévêtu, ont prouvé depuis longtemps qu'ils savaient mettre "la main au paquet" et pas seulement pour soutenir leurs avants. Dans la dernière livraison de cette ode au muscle bandé, que n'aurait pas renié Leni Riefenstahl, cinéaste attitrée du IIIe Reich et propagandiste de la jeunesse allemande triomphante, les exemples de ce bel engagement physique foisonnent. Mention spéciale pour Christophe Dominici, dont le cliché artistique le montre assis dans le plus simple appareil devant une glace, couvant d'une main virile et d'un regard bovin ses mâles attributs. Un générique rêvé pour une première partie de soirée sur la chaîne rose !

    De quoi faire jaser dans les saunas et se gondoler le public des stades de province, où les poupées gonflables affublées du maillot rose du Stade Français amusent désormais la galerie. Ce n'est pas très fin, reconnaissons-le. Mais lorsque l'on donne soi-même le bâton - quelles que soient sa taille et sa nature…- pour se faire battre, il ne faut pas s'étonner de voir les plaisantins saisir la perche et parfois même l'astiquer…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Maxo 23/09/2007 08:50

Certo ! Siamo Campioni del Mondo su tutti campi...

Facebook Twitter RSS Contact