Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

Puerto si, Purto no

Philostrate #Dopage
Pub-Savage.jpg    On glissera sur la dernière passe d'armes entre Dick Pound, bientôt ex-président de l'Agence mondiale antidopage, et Jeff "Loser" Lamour, qui poussé à bout par le lobby "libéral anglo-saxon" a préféré se coucher dans la course à sa succession. La page de notre quotidien sportif national qui leur était consacrée ce jeudi ne valait en réalité que par une phrase. Celle où cette sympathique crapule de Dick, avocat en 1988 du sprinter supersonique "Benoïde" Johnson, assénait : "Ne me dites pas qu'il n'y a que des cyclistes dans l'affaire Puerto, comme le suggère le secrétaire d'État espagnol aux sports ! Cette affaire doit continuer. Les Espagnols doivent présenter toutes les informations en leur possession, et pas seulement celles qui concernent le cyclisme."

    La phrase ne contient en soi aucune révélation, mais a le mérite de refaire tinter la clochette, qui à force mettra bien la puce à l'oreille à la foule grégaire des seuls contempteurs du vélo. Rappelez-vous comment, aux premières heures de la nouvelle "plus grande affaire de dopage de l'histoire du cyclisme", des infos susceptibles d'impliquer des sportifs d'autres discilpines avaient agité les rédactions d'Espagne et de France. Il avait alors suffi que les plus prestigieux clubs de football de la Liga espagnole fassent les gros yeux pour que les journalistes s'en tiennent à une sage prudence, qu'ils n'ont plus depuis belle lurette lorsqu'il s'agit d'essuyer leurs gros sabots sur le vélo.

    Après, les autorités espagnoles ont fait le reste. Ou plutôt n'ont pas fait grand chose, rien surtout qui ne risque de faire sortir l'affaire Puerto du lazaret, fleurant bon la pharmacie, où les pestiférés du cyclisme expient les fautes de tous les sportifs dopés de la planète. Les tennismen et les footballeurs chargés, un fantasme, une rumeur ? Souhaitons-le pour tous ces sympathiques athlètes qui, on appréciera le privilège dans le peloton, peuvent encore faire circuler une vidéo gag sur de "vraies-fausses piquouzes" sans être inquiétés plus que cela, n'est-ce pas Monsieur Cannavaro ? Il est vrai qu'il y a des choses avec lesquelles on peut encore plaisanter dans le football - Zizou n'a pas de sang-froid, mais sait faire du sang frais, parole de Suisse ! -, qui peuvent valoir sans délai au plus discret des coursiers les foudres des inquisiteurs de la topette et une descente en règle des vampires dans son chalet alpin.

    Souhaitons donc que les exhortations et les effets de manche du baveux Richard Pound portent leurs fruits. Pour une divine surprise, ce serait une divine surprise, quand bien même le calendrier nous rapproche chaque jour un peu plus du temps béni où tout le monde croit au père Noël. À propos, une devinette en passant : qu'apportera le bonhomme en rouge à Jean-François Lamour, qui n'a pas attendu les fêtes pour que ses rêves sentent le sapin ? Un paquet de Kleenex, un ballon de baudruche et un coffret de Meccano, pour peaufiner au coin du feu son nouveau projet d'usine à gaz antidopage européenne. Non Jeff, t'es pas tout seul…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact