Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

Loeb, reflet dans l'huile de vidange

Philostrate #Société et médias
Pub-Alcyon2.jpg     Sébastien Loeb est quadruple champion du monde de rallye et tout le monde s'en fout. Si vous croyez que j'exagère, prenez la "une" de notre quotidien sportif national daté du mardi 4 décembre. Pour justifier d'accorder la première page  au plus grand pilote du moment, l'héritier de L'Auto,  dans un souci pédagogique louable, a tout de même dû lui faire partager la vedette avec Laure Manaudou, Tony Parker et Zizou, histoire de bien montrer que le virtuose du volant est de la trempe de ceux que le public adule.

    De la trempe des plus grands, son palmarès le prouve. N'empêche, tout le monde s'en tape… À part le garagiste de Trifoullis-sur-Bléno, le fan de tuning de La-Motte-sur-Lorette, l'otaku lobotomisé à force d'enchaîner les dérapages sur Playstation et ses sponsors, qui le font vivre et arrosent  la presse, ce qui n'est déjà pas si mal ! Pourquoi cette difficulté à susciter l'enthousiame au-delà du cercle graisseux des sniffeurs d'huile de vidange ? Sans doute, parce qu'en dépit de vaines tentatives de le "glamouriser", notre seigneur des pistes, une fois extrait de son baquet, a autant de charisme qu'une tête de delco.

    Surtout, parce que confusément le public sent que sous ses airs de gendre idéal et vrombissant Sébastien Loeb est en réalité un hors-la-loi en puissance. À l'heure où les climatologues prévoient une augmentation de la température moyenne sur la planète de 6°C d'ici 2010, où les ours polaires en sont réduits à s'enduire d'écran total pour regarder fondre la banquise et où les gaz à effet de serre font mauvais effet, les jours des sports mécaniques tels que nous les connaissons semblent comptés. Trop polluants, ils seront bientôt bannis, leurs pratiquants stigmatisés pour griller plus d'essence en une course que Marcel Dugenou pour partir en vacances à la Grande-Motte dans sa poubelle roulante…

    Alors, courage Sébastien, j't'assure, on est avec toi. Je suis certain que même contraint de piloter une voiture à pédales ou un bolide électrique bridé à 50 km/h tu seras encore le meilleur. Mais en attendant, si tu veux vraiment être le roi des médias, un conseil : fais toi choper tout de suite par la patrouille pour contrôle antidopage positif à l'éthanol ou à l'huile de colza. Avec un peu de chance, José Bové et Nicolas Hulot lanceront même une grande campagne de soutien en ta faveur…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact