Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

Vélo et septième selle

Philostrate #Les lectures de Philostrate
Je m'disais aussi qu'elles avaient l'air bien guillerettes les grisettes ! Source : http://gallica.bnf.fr

Je m'disais aussi qu'elles avaient l'air bien guillerettes les grisettes ! Source : http://gallica.bnf.fr

    Déflorer le sujet d'un tel livre serait un comble. Disons simplement que cette réédition d'un texte de 1900 consacré par le très sérieux docteur O'Followell aux interactions entre Bicyclette et organes génitaux, nous parle d'un temps où l'aventure vélocipédique tenait encore en quelques lignes sur une page vierge. La "fée d'acier" traçait tout juste sa route dans le quotidien des Français. La question du développement de sa pratique et de son impact sur la santé publique, pour farfelue qu'elle puisse sembler aujourd'hui, se posait donc bel et bien.

    Dans la France du début du XXe siècle, les vertus prophylactiques de la pratique sportive sont reconnues. Les militaires  et les politiciens voient dans le sport un moyen de revigorer une jeunesse, dont la supposée molesse expliquerait en partie la défaite de 1870 face à la Prusse. Au moins la chair à canon chargée de reconquérir l'Alsace et la Lorraine sera t-elle ferme à la prochaine invasion de "l'ennemi héréditaire"… Mais une nation forte est une nation à la natalité soutenue et c'est là qu'avec la bicyclette le bât, ou plutôt la selle, blesse. À pédaler comme des forcenés, Françaises et Français ne risquent-ils pas d'altérer le fonctionnement de ces organes sur lesquels le pays compte pour redresser sa courbe démographique en berne ?

    Vu sous cet angle, les écrits du docteur O'Followell, redécouverts par Le Pas d'Oiseau, maison d'édition dénicheuse d'originales pépites, prend tout son sens. On sourit à l'écriture sautillante du praticien, qui s'efforce de battre en brèche certaines idées reçues et de dissiper les inquiétudes. Mais à l'heure où nous nous interrogeons sur les conséquences à long terme de l'utilisation du portable pour notre matière grise, il faut bien admettre que les questions de nos bisaïeuls sur l'impact de la pratique intensive de ce nouveau mode de locomotion sur leurs parties intimes avaient, c'est le cas de le dire, quelque fondement.

    Les conseils du brave docteur O'Followell exigent donc d'avoir le recul de l'historien, de tenter de se mettre dans la peau d'un praticien de la Belle Epoque confronté à un problème nouveau. La balade n'en est que plus savoureuses des "dangers et méfaits du corset" à l'action de la bicyclette sur l'appareil "génito-urinaire"… Sans oublier un parallèle édifiant avec le "syndrome de la machine à coudre", qui aurait mis en émoi des générations de grisettes, dont on laisse la surprise aux lecteurs de cet opuscule aussi rose que réjouissant. "Et si par hasard, comme l'écrit l'auteur, une promenade à bicyclette révèle à une cycliste novice une satisfaction génitale, il ne faut pas conclure que le bicyclette crèe des dépravées…"
 
Bicyclette et organes génitaux du docteur Ludovic O'Followell. Editions Le Pas d'Oiseau. 180 pages. 13 euros.
www.lepasdoiseau.com
Vélo et septième selle
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact