Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

Courbis live from "Les Baumettes"

Philostrate #Football
     Une semaine que l'impayable Rolland Courbis est à l'ombre. Rattrapé par des affaires de transferts douteux et autres grivèleries d'il y a une décennie, "l'entraîneur-agent de joueur-chroniqueur" a regroupé toutes ses casquettes en une seule, celle de taulard, pour purger sa peine à la maison d'hôte des "Baumettes" à Marseille. Dans le Sud, où l'on a de la sympathie pour les filous, sa popularité reste intacte. Son nom a même été scandé sur l'air des lampions ce week-end au stade de La Mosson à Montpellier, où il officia un temps comme entraîneur.

     Mais pour "Coach Courbis" en revanche, l'émission qu'il animait sur RMC, c'est fini. Et là, on a un peu de mal à comprendre la décision de la station populo-sportive monégasque de ne pas profiter de l'aubaine. Un chroniqueur en cabane, a fortiori lorsqu'il s'appelle Courbis, ça ne se refuse pas dans une grille de programmes où l'on aime les grandes gueules, les jugements à l'emporte-pièce et les phrases définitives. Johnny Cash a bien fait un disque mythique de son Live at Folsom Prison, Metallica a bien confirmé son statut de groupe préféré des bikers à biscoteaux en jouant au pénitencier de San Quentin. Pourquoi Courbis n'aurait-il pas sur RMC son Live from Les Baumettes ?

     Vous pensez que l'impossibilité de bouger est un handicap pour un gars censé suivre l'actualité du foot sur les stades ? Ce n'est vraiment plus un problème à l'heure où, sur les chaînes de télévision, on trouve désormais normal qu'un journaliste commente devant un écran en cabine de Paris un match disputé à l'autre bout du monde. Vous pensez que son nouvel environnement l'empêcherait de recevoir des invités ? Ce serait oublier qu'il suffit de se planquer dans un carton pour s'évader d'une prison française - voir la cavale récente de Jean-Pierre Treiber…- et donc que, s'il est aussi facile d'en sortir, ça ne doit pas être bien sorcier d'y rentrer. Le premier maton venu vous dira d'ailleurs qu'au gnouf les portables sont presque plus nombreux que dans une cave de receleur. De bonnes vieilles interviews téléphoniques pourraient facilement faire l'affaire…

    Alors comme moi, inondez RMC de mails, pour que Courbis réintègre sa grille, même s'il reste derrière les barreaux. Au pire, il pourrait toujours faire en direct la causette avec ses compagnons de cellule, qui ne doivent pas moins s'y connaître dans les choses du ballon que les piliers habituels du café du commerce de la Principauté. Avec un énorme regret  cependant : que cette incarcération de Rolland le madré ne coïncide pas avec un nouveau passage par la case "Prison" de notre Bernard Tapie national. Ces deux-là nous auraient monté en quelques mois une équipe de l'espace aux Baumettes, car des gars capables de manier la gonfle en virtuoses, il y en a et pas qu'un derrière les murs de la plus célèbre taule de Marseille. Courbis sur le banc, Tapie aux manettes, ce serait la Ligue des Champions assurée pour les Baumettes !
Facebook Twitter RSS Contact