Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

L'étoile de glace de Cristobal Huet

Philostrate #Sports de glace
    L'information n'a l'air de rien, mais pour la première fois, le 24 janvier prochain, un gardien de but français prendra part au Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey, réunissant en Amérique du Nord les meilleurs de la discipline. Retenu parmi les plus grandes stars mondiales du hockey sur glace professionnel, Cristobal Huet, gardien de la prestigieuse équipe du Canadien de Montréal, offre ainsi un ballon d'oxygène bienvenu à un sport qui, en France, n'a guère l'occasion de se mettre en vedette. Longtemps tenue à bout de bras par des joueurs, étonnamment performants au regard des conditions que leur offrait la Fédération française des sports de glace, l'équipe de France joue désormais dans le Groupe B mondial.

    Depuis, le hockey a repris son indépendance en créant sa propre fédération, mais il lui faudra patienter encore pour espérer se refaire une place au soleil, comme ce fut un temps le cas à la fin des années 1980 et au début de la décennie suivante. Les Jeux olympiques d'Albertville avaient alors largement contribué au regain de popularité d'une disicpline pratiquée chez nous depuis la fin du XIXe siècle. La présence à Paris d'un club jouant les premières places en championnat, les Français Volants, y était aussi pour beaucoup. L'équipe, qui disputait même ses matches sur la glace du Palais omnisport de Paris Bercy devant les caméras de télévision, apportait alors au hockey ce coup de projecteur médiatique indispensable pour sortir de l'anonymat. On peut le regretter, mais le monde des médias est ainsi fait : plus la discipline est modeste, plus la présence d'un club performant à Paris attire la presse et fait "mousser" le championnat, y compris en rugby, où les récents matches à succès du Stade Français à Saint-Denis suffisent à faire croire à certains que le pays est en pleine "Ovalimania"…

    Hélas pour le hockey, les Français Volants sombrèrent comme nombre d'autres clubs du moment dans le gouffre financier qu'ils avaient méthodiquement creusé et les virtuoses du palet redescendirent vite au pied de l'échelle médiatique. Dans ces conditions, on comprend que voir un gardien grenoblois porter haut les couleurs de la France dans le championnat le plus relevé de la planète soit perçu par les amateurs comme une bonne nouvelle. Quoique. Quand nos journalistes commencent à devoir s'intéresser à des sports considérés ce ce côté-ci de l'Atlantique comme exotiques, cela donne parfois des résultats plutôt inattendus. Ce dimanche, notre grand quotidien sportif national se fendait ainsi d'un article en page 13 pour annoncer la sélection de Cristobal Huet pour le Match des étoiles de la NHL. Le journaliste commis d'office pour relater l'événement y parlait de la soirée difficile que venait de connaître le gardien de Montréal sur la glace d'Ottawa face à l'équipe locale des "Capitals".

    Seul hic : l'équipe des Capitals joue à Washington, la franchise évoluant à Ottawa portant le nom de Senators. Vous me direz, ce n'est pas le fin du monde, ce n'est que du hockey, pas besoin de se relire. N'empêche. Imaginez un journaliste québecois débarquant en France et écrivant sur les déboires du "Paris Saint-Gratien" ou du "Sporting de Marseille"en Ligue 1 de football. Il s'attirerait sans délai les sourires amusés et vaguement condescendants de ses confrères français qui lui feraient remarquer qu'à l'heure d'internet, il suffit de taper sur son clavier pour vérifier ce genre d'information. Et ils auraient raison… P.S : Pour ceux qui souhaitent suivre les aventures de Cristobal Huet en NHL, je conseille vivement la consultation régulière de la rubrique hockey du site internet de Radio-Canada (http://www.radio-canada.ca/sports/Hockey/). Vous y lirez des articles écrits par des journalistes rigoureux et passionnés par leur sujet.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact