Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

Prophylaxie

Philostrate #Société et médias
  
 Personne n'échappe à la multiplication des messages de mise en garde et de prévention-santé. C'est dans l'ère du temps, il faut se protéger de tout et surtout de soi-même. Sur les paquets de cigarettes, vous pouvez lire "Fumer nuit gravement à la santé", moyennant quoi l'Etat vous laisse vous nicotiner les poumons en paix en continuant à encaisser l'argent du tabac. Vous pouvez aussi, luxe suprême, déguster de temps à autre une bière d'Abbaye ou un Saint-Emilion, pourvu que ce soit, comme il se doit, "avec modération"

    Dernière nouveauté, avec les publicités télévisées pour les barres chocolatées et autres  sucreries  destinées  aux marmots. "Faites de l'exercice et évitez de grignoter entre les repas", lit-on désormais sur les textes défilants sous les clips colorés et sautillants conçus pour titiller les papilles de nos bambins. Admettez qu'il serait tout de même plus simple, si le Bureau de vérification de la publicité se souciait à ce point de la santé des enfants, d'interdire purement et simplement la diffusion de ce type de spots pendant les émissions qui leur sont destinées. Mais les temps étant à la "faux-cuserie" et à la bonne conscience, il faut bien se résoudre à louvoyer pour faire rimer profit et prophylaxie…

    Il est d'ailleurs étonnant que les retransmissions sportives échappent encore à ce  mouvement "hygiéniste" et salutaire. À quand un bandeau déroulant sous les images des Grands Prix de Formule 1 rappelant que griller de l'essence "favorise l'effet de serre et le rechauffement climatique" et qu'il convient de limiter ses rêves de vitesse aux transports en commun ? Surtout, comment se fait-il que le spectacle donné par les sportifs de haut niveau ne soit pas encore assorti de mises en garde de circonstance à destination du jeune public ? Dopage, paris truqués, matches arrangés, violences dans les tribunes, blessures à répétition infligées à un corps dont il convient de tirer partie au maximum… À lire la presse et à suivre l'actualité sportive, difficile d'ignorer que, oui, "Le sport de haut niveau peut aussi nuire gravement à la santé" !

    Dans le meilleur des mondes, il convient de ne rien laisser au hasard, ce serait trop bête. Suggérons donc désormais aux chaînes de télévision d'assortir chacune de leurs retransmissions sportives des avertissements suivants : "Attention, ceci est du sport de haut niveau, n'essayez pas de reproduire ces gestes sans préparation ou sans entraînement, vous risqueriez de vous occasionner des blessures graves…" Ou bien : "Pour votre santé, n'abusez pas du spectacle sportif. Deux heures d'activité physique pratiquées, valent mieux qu'un plateau télé !"  Ou mieux encore :  "Attention, les champions ne sont pas pas obligatoirement des exemples à suivre." Du moins, pas plus que les rock stars cocaïnées, les PDG survitaminés ou les vieilles nymphettes botoxées…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact