Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

On achève bien les p'tiots

Philostrate #Olympisme

 
    Dans une interview récente, Jacques Rogge, président du CIO, reprenait la vieille antienne des Jeux olympiques pour la jeunesse
, qu'il souhaiterait voir créer prochainement. Un "machin" de plus, enrôbé d'universalisme bon teint, qui devrait donner des maux de têtes à ceux chargés de choisir les athlètes et les disciplines appelés à y concourir. Car les 14-18 ans ont déjà leur place sur le forum olympique, on en connaît même qui à cet âge ont pour ainsi dire terminé leur carrière !

    Prenez la gymnaste Emilie Le Pennec par exemple ! Championne olympique en 2004 aux barres asymétriques à 16 ans, laminée par les blessures, le moral en berne et la retraite au coin du tapis à 19… Certes, il y a quelque chose de pathétique dans la gymnastique, qui impose à des corps d'enfants en pleine croissance la rigueur quotidienne d'une préparation militaire, puis pousse des adolescentes à guetter avec anxiété les transformations de leur corps, qui peut vite s'avérer leur plus dangereux ennemi dans cette discipline où l'on achève bien les p'tiots…

    Je force le trait à dessein, mais je persiste à m'interroger, alors que la plupart des sports sont aujourd'hui dotés de championnats du monde et d'Europe junior, sur le bien-fondé  du  projet  du  président du CIO.  Est-ce pour donner  dès son plus jeune âge à notre  "belle jeunesse", comme  on l'aurait dit en  d'autres temps, l'esprit de compétition et le culte de la réussite à tout crin qui en quelques décennies ont conduit l'image du sportif à s'effacer derrière celle du champion, quand ce n'est pas du phénomène de foire ? Ou est-ce pour donner aux pauvres de l'Olympe, toute ces villes qui par manque de moyens ne peuvent plus prétendre aujourd'hui organiser la grande kermesse du sport, un lot de consolation sous forme d'une compétition moins gigantesque, mais aussi "perclue" de bons sentiments qu'une jeune gymnaste en fin de carrière de blessures ? Dans tous les cas, il semblerait plus judicieux que Monsieur Rogge  s'attèle dès à présent à la réforme en profondeur que les Jeux olympiques ne pourront s'épargner à moins de perdre leur âme, qu'à ses lubies "jeunistes"…
Facebook Twitter RSS Contact