Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du sport ou du cochon
Le sport entre les lignes et en sépia…

A Paris, avant Zlatan, il y avait Safet…

Philostrate #Football

Safet.jpg

 

    Rares sont les champions d'aujourd'hui à connaître l'histoire de leur discipline. Les footballeurs encore moins que les autres. Les stars de la spécialité, à quelques exceptions près, s'intéressent bien plus au nombre de 0 sur leurs contrats qu'à ceux ayant avant eux porté leurs maillots de fortune. Zlatan Ibrahimovic, serial buteur iconoclaste et champion du "tout à l'ego", ne diffère guère en la matière de ses collègues de travail archi monétisés. Dame, quand on est trimballé d'un club à l'autre en limousine ou jet privé, comme un lingot dans un camion de transport de fonds, toutes les pelouses se ressemblent et ceux qui les ont foulées avant vous n'existent guère… Viendrait-il à l'idée d'un trader de s'intéresser à la biographie de celui qui boursicotait avant lui sur le même clavier ?

 

    Qu'Ibra bombe le torse et déclare qu'avant lui au PSG il n'y avait rien n'a donc en soi rien d'étonnant. Mais comme la première tête de gondole de la désormais multinationale qatarie est loin d'être stupide, on ne saurait trop lui conseiller de taper "Safet Susic PSG" sur Youtube. Ne serait-ce que par respect pour la part de sang bosniaque qui coule dans ses veines. Il y verra dans ses œuvres celui que les supporters parisiens appelaient affectueusement le "Papé", milieu de terrain inatteignable du PSG des années 1980. Le meneur de jeu bosniaque n'était pas un monstre physique, contrairement à Zlatan et ses coéquipiers. De taille moyenne, son maillot flottant trahissait même parfois un léger embonpoint. Mais quand il avait la balle au pied et qu'il était dans un grand jour, le Parc des Princes ronronnait de plaisir. Des arabesques tout en folie balkanique, une classe folle et un coup de patte de génie, qui ont permis au Paris de Francis Borelli de commencer à garnir son armoire à trophées, avec entre autres un premier titre de champion de France en 1986.

 

FINALE-COUPE-PSG-NANTES.jpg


    Un souvenir, datant de la finale de la coupe de France 1983. Ce soir-là, les supporters des canaris nantais jubilaient après le but le plus célèbre marqué par l'éphémère "Brésilien" José Touré, un artiste lui aussi. Ils voyaient déjà le trophée au stade Marcel-Saupin ramené dans ses bagages par "Coco" Suaudeau et ses boys. Mais c'était oublier que Paris aussi avait un bon génie. Je revoie Safet égaliser. Enrhummer Seth Adonkor, le défunt frère de Marcel Desailly, et régler son cas d'un missile lointain au gardien nantais. Puis servir Toko d'une passe "caviar", qui emballe l'affaire sept minutes avant le coup de sifflet final. Victoire 3-2, la tribune Boulogne chavire et Safet devient l'idole de Paris.


    Alors tu vois Zlatan, tu n'as même pas besoin d'ouvrir un autre livre que le tien ! Tu prends ta tablette ou ton ordi, tu vas sur Youtube et tu tapes les bons mots clés. Je peux même t'en suggérer plein d'autres, qui ont permis à Paris d'écrire sa légende et son palmarès. Dans le désordre et sans exhaustivité : Dalheb, Raï, Valdo, Simone, Ginola, Lama, Le Guen, Ricardo, Surjak, Rocheteau, Weah, Fernandez… Vue de 2013, leur aura brille peut-être moins bien que la tienne. Mais eux ont gagné des titres avec Paris ce qui, arrête-moi si je me trompe, n'est pas encore ton cas…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Maillot PSG 2016 03/03/2016 07:11

Je n’ai pas connu le PSG Safet est toujours très étrange, mais aussi un joueur très puissant!
bon dossier lui et Ibrahimovic ont peut-être apporté de chacun a ses mérites propres!

julien 09/11/2015 22:30

Je n’ai pas connu le PSG de Safet Sušić, mais les vidéos de lui que j’ai vues étaient assez impressionnantes. L’arrivée de Zlatan Ibrahimović a donné une nouvelle dimension à l’équipe parisienne, mais je pense que les noms de joueurs comme Safet resteront à jamais gravés dans la mémoire des fans.

Facebook Twitter RSS Contact